Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 novembre 2010 7 21 /11 /novembre /2010 18:35

Notre tâche se révèlera plus aisée si l'effort est maintenu sans relâche, et si nous nous fixons des heures déterminées, au cours desquelles nous pourrons, pendant quelques instants, nous retirer en nous-mêmes. A cet effet, les moments les plus convenables seront au début et à la fin de la journée. En prenant d'abord le temps du soir, il est très nécessaire, pour une personne désireuse de recevoir une influence spirituelle dans sa vie, d'entreprendre, à titre d'exercice ou de prière de chaque jour, un examen de conscience portant sur quatre aspects de son activité : pensées, sentiments, paroles et actions. Cette revue de nos comportements personnels doit être menée à la lumière de la grande philosophie que nous appelons Théosophie ; et, tout en notant nos bons côtés et nos défauts, il faudrait se résoudre à renforcer lespremiers et éliminer les seconds. Cette revue n'a pas besoin d'être très longue. Mais, en faisant notre examen, nous ne devons pas jouer à l'avocat qui chercherait à défendre le soi inférieur accusé, mais tenir le rôle d'un juge impartial qui examine les pièces du dossier, sans passion, et prononce une juste sentence à propos de cet homme inférieur.  

Une fois termi cet examen, il conviendrait de penser à la nature et au caractère de notre Soi Spirituel le siège de la pensée et du discernement, de la vraie compassion, qui, ordinairement, n'a guère de chances de s'exprimer dans notre existence plongée dans le monde. Pour finir, il faudrait lire un passage tiré de l'un de nos livres consacrés à la vie intérieure, en choisissant éventuellement un verset ou une formule, en particulier, pour en répéter les mots mentalement, de manière à les conserver dans la conscience en nous endormant.

Au réveil, le matin, il faudrait à nouveau nous réserver une période de prière, ou de méditation, ou de communion intérieure, et là, essayer de nous rappeler le verset, ou le passage choisi la veille, en nous efforçant de comprendre toutes ses implications, en découvrant comment son message s'applique aux affaires du quotidien, afin qu'il nous revienne à la conscience, mainte et mainte fois, au cours de la journée qui vient de commencer. Pour saisir une perception claire de ce qui est contenu dans ce verset, ou ce passage, nous devrions penser à notre propre Soi intérieur, comme à notre véritable ami, refuge et guide. Et puis, notre mental étant amené dans une condition paisible, il nous faudrait fixer le regard de notre Âme sur l'étoile dont nous sommes un rayon, cette étoile qui est notre but et qui brille au-dessus de notre tête.

Une telle communion intime nous confèrera compréhension, contentement et paix, mais nous ne devons jamais oublier que « la voie de la paix intérieure consiste, en toutes choses, à s'en remettre au bon plaisir et à la disposition de la Volonté Divine ».

Dans la Doctrine Secrète [éd. anglaise, I, p. 280], H.P.B. a décrit l'aspect le plus élevé de la prière :

« Seul l'à-jamais inconnaissable et impénétrable Kârana la Cause sans cause de toutes les causes devrait avoir son sanctuaire et son autel sur le sol sacré, et toujours inviolé, de notre cœur — [Présence] invisible, intangible, et informulée si ce n'est par « la petite voix tranquille » de notre conscience spirituelle. Ceux qui lui rendent un culte devraient s'y adonner dans le silence et la solitude sanctifiée de leurs Âmes, en prenant leur esprit comme seul médiateur entre eux et l'Esprit Universel, et en faisant de leurs bonnes actions les seuls prêtres, et de leurs intentions pécheresses les seules victimes sacrificielles, visibles et objectives, offertes à la Présence. »

Allusion à des passages de la Voix du Silence, p. 48 (et note 23), et p. 35 (et note 42).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : ULT Afrik
  • ULT Afrik
  • : Réflexion, spiritualité vivante, conférences et réunions d'étude sur la Théosophie de Blavatsky. Enseignement lois de karma et de réincarnation. La mort. Vie intérieure et méditation. Fraternité universelle. Devoir ou dharma.
  • Contact

Recherche