Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2014 7 16 /02 /février /2014 16:20

QUATRE GRANDES IDÉES

[Cet article est traduit du Theosophical Mouvement Vol. XXIX]

 

            OBSERVE ARDEMMENT TOUTE LA VIE QUI T’ENVIRONNE. Comment apprendrons-nous à vivre comme il le faudrait ? Qu’est qui différencie l’homme qui appartient au monde, l’homme qui appartient à la religion et l’homme qui appartient à l’Esprit ? Le premier observe ardemment la vie qui l’entoure, comme une personne a de la considération pour d’autres personnes, non pas comme si cela devait le rendre capable de comprendre la vie. Le deuxième considère la vie et la divise en bien et en mal, et, dans le cas de l’homme vraiment religieux, il fait tout ce qu’il peut pour perfectionner sa propre vie et travaille pour le salut des pécheurs. L’homme qui appartient à l’Esprit regarde toute la vie d’un point de vue différent. La vie est pour lui une école- une dure école ou une école buissonnière qui se termine en chagrin – la mort qui est la perte de tout. L’homme spirituel considère que lui-même et ses semblables sont en train de traverser l’océan de l’existence en découvrant le but du voyage ou en le perdant de vue, en semant des causes pour des années de misères ou en devenant progressivement plus capable de voir et d’aider. Il regarde la vie non seulement sous l’angle de l’homme mais aussi sous tous les aspects et un grand respect pour toute vie qui naît en lui. La préoccupation essentielle de sa vie consiste à comprendre les autres et à faire ce qu’il peut pour les aider. Il s’intéresse moins à ce qui lui arrive qu’à approfondir sa compréhension de la vie. Il commence donc à observer sérieusement et ardemment toute vie. Notre observation de la vie est si souvent superficielle ! Nous ne regardons ni n’écoutons mais effleurons sans prendre la peine de nous arrêter, nous recevons des impressions fausses, faisons des actions mauvaises et n’arrivons pas à apprendre comment nous comporter avec les gens ou en face des événements. Nous perdons de vue les rapports qui existent entre tous les aspects de la vie.

 

APPRENDS A REGARDER AVEC INTELLIGENCE DANS LE CŒUR DES HOMMES. C’est du cœur que partent les impulsions de tous les hommes ; la vie d’un homme nous montre donc ce sur quoi son cœur est fixé et quelle sorte de cœur il a, le cœur symbolise non seulement l’émotion mais aussi la dévotion et, quand il est intelligent, il est l’entendement, la faculté la plus haute de compréhension : l’union de Manas et de Buddhi. Regarder avec intelligence dans le cœur des hommes : tel est le conseil qui nous est donné. Mais sommes- nous assez intelligents nous-mêmes ? Nous devons apprendre à regarder avec intelligence. Apprendre veut dire pratiquer et cela signifie essayer maintes et maintes fois. Mais il faut tout d’abord commencer. Nous devons essayer de comprendre, essayer de faire fonctionner notre intelligence.

            Ceci est souvent pris tout d’abord dans le sens que nous devrions devenir critiques d’autrui. Nous nous imaginons que nous voyons ce que sont les gens dans leur nature réelle. Nous voyons les défauts qui s’expriment dans les actions qu’ils commettent et nous les en critiquons, mais plus souvent nous ne savons pas voir leurs bons côtés, parce que ces derniers ne nous irritent pas ! Les fleurs des bonnes qualités s’épanouissent sur l’humus des mauvaises qui ont été conquises. Elles sont comme la rose, fraîche au toucher, colorée et agréablement parfumée ; mais pour atteindre la rose nous devons dépasser la tige couverte d’épines. Si nous nous arrêtons à la tige, nous nous piquons et nous n’atteignons jamais la rose. En apprenant à regarder avec intelligence dans le cœur des hommes, nous verrons la rose si nous pouvons rester insensibles aux épines. Il est juste, effectivement d’un certain point de vue d’admettre ce bien comme une certitude parce qu’il fait partie du cœur de l’univers, parce qu’il est universel dans son champ d’expression. Néanmoins nous devons nous appliquer à découvrir le bien en premier lieu, de telle sorte que notre goût pour la critique puisse être regardé comme ce qu’il est – un guide pour notre propre cœur. C’est pourquoi il nous est dit :

 

                                                                                                                                     (A suivre)...

Partager cet article

Repost 0
ULT Afrik William
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ULT Afrik
  • ULT Afrik
  • : Réflexion, spiritualité vivante, conférences et réunions d'étude sur la Théosophie de Blavatsky. Enseignement lois de karma et de réincarnation. La mort. Vie intérieure et méditation. Fraternité universelle. Devoir ou dharma.
  • Contact

Recherche